Doute

J’ai monté ce « dyptique » il y a presque deux ans, le 5 décembre 2004 pour être précis. C’était une autre vie pour tout dire.

Cette image était d’ailleurs morte-née pour ainsi dire puisque je ne l’ai jamais aimée. Dès la naissance elle avait cette ambigüité de l’image que l’on aime pas mais qu’on arrive pas à rejeter définitivement. Depuis, elle a pris la poussière dans ce dossier où je mets mes images candidates à la lumière du blog.

Voilà il faut dire les choses comme elles sont : j’aspire à la grandeur d’images que je n’arrive pas à trouver. Je voudrais capturer des images désespérément cachées dans les profondeur de la ville, du monde, ou de mon esprit. Allier l’élégance à l’émotion, la perfection du cadrage à l’originalité du sujet, ne produire que des images porteuses de force, de sens, d’histoires.
Au lieu de ça mes boîtiers restent dans le fond d’une armoire et je ne sais même pas où commencer la chasse. J’ai bien un sujet en cours, mais il débute à peine et je ne pourrai sans doute pas le publier ici.

Alors puisque l’heure est à l’aveu, à la confession, je n’ai jamais aimé cette image donc.
Comment arrive-t-elle aujourd’hui à franchir cette invisible mais solide frontière entre le dossier sur mon bureau et mon navigateur web ? Quel tour a-t-elle joué ? Représente-t-elle juste un moindre mal parmi toutes les candidates ? Au secours ! Je me TF1ise 🙂

Et Ampop chante « My mind is playing tricks on me / I feel like I’m loosing it »

I made this dyptic almost two years ago, on december 5th, 2004 to be precise. This was another life.


This image was born dead as I never liked it. Since its birth it has been one of these ambiguous images you dislike but cannot destroy.

It’s since been left in the depth of a folder in which sleep those pictures candidate for the light of the blog.


To say things simply : I wish I would shoot only great pictures. I dream of pictures desperately hidden in the city, the world or my mind. I wish I would only shoot images as elegant as emotionnaly intense, as perfectly framed as original, and in the same time full of strength, meanings and histories.

Instead of that, my cameras sleep in a closet and I don’t even know where to start the chase. I do have a story beginning but I probably won’t be able to publish it here.


So, since it’s time for a confession : I never liked this one.

How it managed to pass through the invisible gate between the folder on my desktop and my navigator is still a mistery. What trick did it play on me ? Is it only a lesser evil among my damned dusty pictures ?


While I’m thinking about this Ampop sings « My mind is playing tricks on me / I feel like I’m loosing it »…

← Previous post

Next post →

10 Comments

  1. Why not?

    Exercices, gammes,variations…
    un blog
    pas si simple.

  2. Je crois que c’est trop abstrait et que ça ne raconte pas assez d’histoire 🙂

  3. michèle

    Et si ça racontait mon histoire, ou celle de celui qui reconnaît quelque chose de lui dans cette photo?.. Par exemple, là, en regardant cette photo, je sens toute la distance qui me sépare de ce que je voudrais atteindre…
    Et aussi, pourquoi ne pas céder au choix de l’instinctif qui a appuyé sur le bouton devant cette scène, même si le raisonneur se torture pour savoir pourquoi , tenaillé par l’exigence de son idéal…
    Ca me touche ou ça ne me touche pas / ça me parle ou ça ne me parle pas/ ça me touche même si je ne sais pas pourquoi et ça peut toucher d’autres gens…
    Fais, fais, fais, il restera toujours quelque chose de toi dans tout ça!…

  4. Premièrement; ce qu’aime l’un, n’autre ne l’aimera pas forcement…
    Deuxièmement; ce qu’aime l’autre, l’un ne l’aimera pas forcement…
    Dernièrement, ce qui compte c’est que l’un et l’autre éprouvent, ressentent…

  5. Autant etre franc, on se connait assez : je n’aime pas non plus cette image. Mais je partage et suis touche par tes doutes. Et ce que je vois regulierement sur ce blog me laisse penser que de doutes, tu n’as pas avoir, tes images sont saines, pures et emotionnellement chargees… A bientot.

  6. En fait ce n’est pas tant de doutes que je souffre que de manque.
    Les images que je mets en ligne ici on en principe reçu mon propre accord, dans l’ensemble je les trouve bien. Mais c’est de ne pas trouver à faire des images qui m’intéressent que je souffre.

    Quant à cette image je suis sûr que tu dis ça parceque la tour Eiffel manque à tes contrées lointaines et tropicales et que tu es jaloux :)) Je pense que tu mange trop de langoustes.

  7. Je crois que iOun ne mange pas que des langoustes… quant à moi, cette image va trop vite, elle me donne mal au crâne et me met le coeur à l’envers… ton froid, ton chaud, vitesse… ce doit être le tourbillon de la vie…?

  8. Moi je dis qu’il devrait nous envoyer des colis alimentaires 🙂
    Quant à cette photo elle tranche clairement avec les autres qui sont je crois toutes des instantanés, même quand ce sont des scènes en mouvement… c’est comme si dans ce montage la vitesse était restée dedans.
    Qui a mal au coeur ?

    En tout cas il fallait bien une mauvaise image pour faire parler, ici. Ihih…

  9. iOun

    Je ne mange pas que des langoustes, il est vrai slanka, je mange aussi des crevettes et des mangues, des papayes, des fruits de la passion… Je vais pas mentir, je dirai pas que c’est quotidien mais enfin, c’est tres regulier… Cela dit, nous n’avons pas de saucissons, de fromage, de bon vin rouge… alors qui devrait faire un colis a l’autre ? (je suis desole Marco, je devie un peu du sujet initial…)

  10. Ouais faut voir pour les colis. On pourrait faire un échange :)))

Laisser un commentaire